en fr
avril 5, 2018

GMS va acquérir WSB Titan, le plus grand distributeur canadien de panneaux muraux

GMS’ va étendre sa position de chef de file en Amérique du Nord grâce à l’acquisition du plus grand distributeur canadien de panneaux muraux.

L’entreprise pénètre ainsi le marché canadien fragmenté très attrayant et bénéficie de nouvelles perspectives de croissance.

Cette acquisition permet de fusionner deux équipes de direction expérimentées et respectées qui partagent un même engagement envers le service à la clientèle et l’excellence opérationnelle.

De plus, elle permet d’accroître le bénéfice ajusté par action de GMS d’environ 25 % et la marge du BAIIA ajusté de plus de 100 points de base sur une base pro forma.

GMS prévoit de réaliser au moins 10 millions de dollars de synergies des coûts au cours du premier exercice complet suivant la clôture de la transaction.

Une conférence téléphonique à ce sujet est prévue le 5 avril 2018 à 8 h, heure de l’Est.

TUCKER, Géorgie – GMS Inc. (NYSE:GMS), l’un des principaux distributeurs nord-américains de panneaux muraux et de systèmes de plafonds suspendus, a annoncé aujourd’hui avoir conclu une entente définitive relative à l’acquisition de 100 % de la participation dans WSB Titan (« Titan ») pour un montant total d’environ 627 millions de dollars américains (800 millions de dollars canadiens). Titan, dont le siège se trouve à Toronto, est l’un des plus grands distributeurs canadiens spécialisés de panneaux de placoplâtre destinés au marché résidentiel, commercial et institutionnel, avec une offre de produits comprenant des panneaux muraux, des produits d’isolation, de bois de charpente, de toiture, de charpente en acier et d’autres produits de construction complémentaires. Fondée en 2009 par le biais d’un partenariat entre Watson Building Supplies et Shoemaker Drywall Supplies, deux distributeurs réputés de panneaux muraux fondés dans les années 1970, Titan a étendu sa plateforme en 2015 par l’acquisition de Slegg Building Materials, un distributeur familial de panneaux muraux et de produits de construction fondé en 1947.

Mike Callahan, président et chef de la direction de GMS, déclare « L’acquisition de Titan nous permet d’étendre notre position de plus grand distributeur de panneaux muraux en Amérique du Nord grâce à d’importants avantages d’échelle et à un portefeuille équilibré conçu pour la croissance. De plus, elle nous offre une position de chef de file sur le marché canadien et constitue le socle nécessaire au soutien des futures affaires sur ce marché très fragmenté tout en créant des occasions de partager des pratiques exemplaires au sein de toutes nos activités. J’ai été très impressionné par la qualité de l’équipe de direction de Titan, l’excellence de ses activités et son engagement constant dans la qualité de service, qui ont permis de réaliser les plus grandes marges sur le marché et de bâtir un solide historique de croissance interne et externe. Grâce à une solide culture et à des objectifs communs, nous sommes convaincus que cette acquisition sera bénéfique aux deux entreprises. »”

Doug Skrepnek, chef de la direction de Titan, ajoute quant à lui, « Tout comme GMS, nous avons bâti notre entreprise sur un modèle de services différent qui favorise la fidélisation et les relations à long terme avec de prestigieux clients et fournisseurs. Cet engagement partagé ainsi que la possibilité d’unir nos forces à celles d’un autre chef de file industriel nord-américain ont attiré irrésistiblement les parties prenantes de Titan. Tout en ayant nos propres points forts que nous prévoyons de renforcer grâce à cette nouvelle plateforme fusionnée, partager les mêmes valeurs et des cultures similaires rend cette acquisition évidente. Au nom de l’ensemble des équipes de Titan, nous nous réjouissons de nous joindre à l’équipe de GMS. »”

Avantages stratégiques

GMS est convaincue que l’acquisition de Titan offrira plusieurs avantages stratégiques et financiers, dont :

  • Essor et expansion de sa zone de couverture en Amérique du Nord : l’ajout du plus grand distributeur canadien de panneaux au sein de la zone de couverture américaine actuelle de GMS crée une plateforme nord-américaine de distribution spécialisée de panneaux de placoplâtre dominante sur le marché grâce à plus de 240 sites dans 42 états américains et 5 provinces canadiennes. Expansion géographique sur un marché attractif :l’acquisition de Titan constitue un point d’entrée sur le marché canadien fragmenté et très attractif de la distribution spécialisée de panneaux de placoplâtre. En tant qu’acquéreur attrayant au Canada fort d’un historique confirmé de croissance interne et externe qui a conclu cinq transactions et créé quatre nouveaux sites depuis 2009, l’ajout de Titan devrait permettre à GMS de participer à la réalisation d’autres fusions et acquisitions et de nouveaux sites sur le marché canadien de la distribution spécialisée de panneaux de placoplâtre.
  • Plateforme équilibrée pour la croissance : cette acquisition permettra à GMS de diversifier son offre de produits et offrira d’importantes perspectives en matière d’expansion tant aux États-Unis qu’au Canada tout en accroissant les capacités de l’entreprise dans le service à sa clientèle. De plus, grâce à l’acquisition de Titan, GMS devient l’un des principaux distributeurs nord-américains de produits d’isolation tout en continuant d’accélérer sa croissance au sein de son portefeuille de produits combiné.
  • Cultures complémentaires et engagement envers le service à la clientèle : Titan constitue un partenaire à forte valeur ajoutée pour la vaste base de plus de 14 500 clients dans laquelle figurent quelques-uns des plus grands installateurs canadiens de panneaux d’aménagement intérieur. L’équipe de direction expérimentée de Titan s’est forgé une réputation d’excellence opérationnelle et de qualité de service,valeurs qui renforcent la solide culture de Titan et qui sont partagées par GMS.
  • Effet relutif immédiat prévu pour le bénéfice ajusté par action et la marge du BAIIA ajusté : l’essor de Titan, sa position sur le marché, sa plateforme opérationnelle et ses services à forte valeur ajoutée ont assuré des marges du BAIIA ajusté de 14,7 % dominantes sur le marché pour l’exercice clôturé le 31 janvier 2018. Nous estimons que l’acquisition aurait fait progresser de 25 % le bénéfice ajusté par action de GMS et de plus de 100 points de base la marge du BAIIA ajusté sur une base pro forma pour l’exercice clôturé le 31 janvier 2018.
  • Synergies de coûts importantes : GMS prévoit de réaliser au moins 10 millions de dollars de synergies de coûts au cours du premier exercice complet suivant la clôture de la transaction, largement assurés par des synergies d’achat liées à l’essor accru de l’entreprise grâce à cette acquisition. Ces prévisions n’incluent pas les avantages prévus liés au partage des pratiques exemplaires ou aux perspectives d’expansion en matière de produits.

Direction

Mike Callahan restera président et chef de la direction de l’entreprise fusionnée dont le siège demeurera à Tucker, en Géorgie. Doug Skrepnek sera président de GMS Canada et relèvera de Mike Callahan.

Détails de la transaction

Conformément aux conditions générales de l’entente, GMS réalisera l’acquisition de 100 % de la participation dans Titan de la direction actuelle et de TorQuest pour un montant total d’environ 627 millions de dollars américains (800 millions de dollars canadiens). Pour la période de l’exercice clôturé le 31 janvier 2018, Titan a enregistré des revenus d’environ 459 millions de dollars et un BAIIA ajusté d’environ 68 millions de dollars résultant en un multiple de transaction de moins de 8,0 fois le BAIIA ajusté, y compris les répercussions de l’estimation des synergies de coûts.

GMS a garanti un engagement ferme pour le financement de la transaction et, conformément aux conditions générales de l’entente, l’équipe de direction actuelle de Titan, qui s’est engagée à diriger à l’avenir les activités canadiennes de l’entreprise fusionnée, transférera plus de 35 millions de dollars de sa participation actuelle dans les actions de GMS. GMS tient à conserver une structure de capital prudente et une position financière solide avec suffisamment de flexibilité pour financer les transactions commerciales et les acquisitions en cours. Cette transaction devrait être clôturée à la fin du deuxième trimestre 2018. Elle dépend de l’expiration ou de la résiliation des périodes d’attente applicables en vertu de la Loi canadienne sur la concurrence et d’autres conditions de clôture coutumières.

Barclays Capital Inc. est le conseiller financier exclusif de GMS, et Jefferies LLC est celui de Titan. Fried, Frank, Harris, Shriver & Jacobson LLP est le conseiller juridique principal. Barclays Bank PLC, Credit Suisse AG et Credit Suisse Securities LLC (États-Unis) apportent le financement en tant que teneurs de livres principaux associés.

Conférence téléphonique et diffusion Web

GMS tiendra une conférence téléphonique et une diffusion Web concernant l’acquisition le 5 avril 2018 à 8 h, heure de l’Est. Les investisseurs souhaitant participer à la conférence téléphonique devront appeler le 1–800-289‑0438 (appel national) ou le 1–323-794‑2423 (appel international), au moins 5 minutes avant le début de la conférence. La diffusion Web en direct sera disponible dans la section Investisseurs sur le site Web de l’entreprise à l’adresse www​.gms​.com. Une présentation des résultats sous forme de diapositives sera également disponible sur cette page du site Web. La rediffusion de la conférence téléphonique sera disponible le 5 mai 2018 et vous pourrez y accéder en appelant le 1–844-512‑2921 (appel national) ou le 1–412-317‑6671 (appel international) et en entrant le code d’accès 1121351.

À propos de GMS Inc.

Fondée en 1971, GMS exploite un réseau de plus de 210 centres de distribution aux États-Unis. La vaste offre de GMS de panneaux muraux, de systèmes de plafonds suspendus, de plafonds et de produits de construction intérieure complémentaires est conçue comme un guichet unique complet pour sa clientèle de base, les entrepreneurs en aménagement intérieur qui installent les produits de l’entreprise dans des bâtiments commerciaux et résidentiels.

Utilisation de mesures financières autres que les PCGR

GMS présente ses résultats financiers conformément aux principes comptables généralement reconnus (PCGR). Cependant, l’entreprise présente son bénéfice ajusté par action, son BAIIA ajusté et sa marge du BAIIA ajusté qui né sont pas des mesures financières reconnues par les PCGR. Selon GMS, le bénéfice ajusté par action, le BAIIA ajusté et la marge du BAIIA ajusté permettent aux investisseurs et aux analystes de comparer de façon cohérente son rendement opérationnel selon les périodes considérées, en excluant les postes non considérés par l’entreprise comme indicatifs de son rendement opérationnel de base. Selon la direction de GMS, le bénéfice ajusté par action, le BAIIA ajusté et la marge du BAIIA ajusté permettent de souligner les tendances relatives aux résultats opérationnels, tandis que d’autres mesures financières peuvent être très différentes en fonction des décisions stratégiques à long terme concernant la structure du capital, les juridictions fiscales dans lesquelles l’entreprise exerce ses activités et les investissements en capital. De plus, l’entreprise utilise le BAIIA ajusté dans certains calculs dans le cadre de sa facilité de crédit renouvelable de premier rang garantie par des actifs et de sa facilité d’emprunt à terme garanti par une sûreté de premier rang.

Nous vous encourageons à analyser chacun de ces ajustements et les raisons pour lesquelles GMS les juge appropriés à une analyse complémentaire. De plus, si vous analysez le BAIIA ajusté, vous devez prendre en compte le fait que, à l’avenir, l’entreprise pourra engager des dépenses similaires aux ajustements indiqués dans la présentation du BAIIA ajusté. La présentation du BAIIA ajusté de GMS né saurait préjuger du fait que ses futurs résultats né seront pas touchés par des éléments inhabituels ou exceptionnels. En outré, le BAIIA ajusté pourrait né pas être comparable à des mesures financières portant le même nom et utilisées par d’autres sociétés du secteur industriel de GMS ou de secteurs différents. Les informations financières sur Titan indiquées dans le présent communiqué de presse ont été fournies par Titan à GMS.

Énoncés et renseignements prospectifs :

Le présent communiqué de presse contient des énoncés et renseignements prospectifs au sens de la Private Securities Litigation Reform Act of 1995 des États-Unis. En général, vous pouvez reconnaître les énoncés prospectifs à l’emploi par l’Entreprise de termes de nature prospective tels que « s’attendre à, » « croire, » « continuer, » « pourrait, » « estimer, » « prévoir, » « avoir l’intention, » « peut, » « serait, » « planifier, » « potentiel, » « prédire, » « viser » ou « devrait, » ou à l’emploi de tournures négatives de ces termes ou d’autres variantes ou d’autres termes similaires. Les énoncés relatifs aux marchés sur lesquels GMS ou Titan exercent leurs activités, les perspectives d’expansion en matière de produits, les éventuelles perspectives de nouvelles acquisitions ou de nouveaux sites, la fusion de pratiques exemplaires, les énoncés sur les prévisions des deux entreprises, leurs convictions, plans, stratégies, objectifs, perspectives, hypothèses, événements ou rendements futurs, les énoncés liés aux mesures financières autres que les PCGR telles que le bénéfice ajusté par action, le BAIIA ajusté et la marge du BAIIA ajusté, y compris l’accroissement de ceux-ci, ainsi que les énoncés concernant les synergies de coûts prévues, le multiple de transaction prévu, et le calendrier prévu de la transaction mentionné dans le présent communiqué de presse constituent notamment des énoncés prospectifs. L’entreprise fonde ces énoncés prospectifs sur ses prévisions, hypothèses, estimations et projections actuelles. Bien qu’elle considère ces prévisions, hypothèses, estimations et projections raisonnables, de tels énoncés prospectifs né sont que des prévisions et impliquent des risques et des incertitudes connus et inconnus échappant à son contrôle. Les énoncés prospectifs impliquent des risques et des incertitudes, y compris, sans s’y limiter, des facteurs économiques, concurrentiels, gouvernementaux et technologiques échappant au contrôle de l’entreprise, qui pourraient entraîner des résultats commerciaux, stratégiques ou réels sensiblement différents de ceux des énoncés prospectifs. Ces risques et incertitudes peuvent être, entre autres : des changements de prix, de l’offre et/ou de la demande concernant les produits distribués par GMS ou Titan; les conditions économiques et commerciales aux États-Unis et au Canada; les activités des concurrents; des modifications des dépenses opérationnelles importantes; des modifications de la disponibilité du capital et des taux d’intérêt; des modèles ou conditions météorologiques défavorables; des actes de cyberintrusion; des écarts de rendement sur les marchés financiers, y compris sur les marchés du crédit; ainsi que d’autres facteurs décrits dans la section Risk Factors (Facteurs de risqué) du Rapport annuel de l’entreprise sur le formulaire 10‑K pour l’exercice financier clôturé le 30 avril 2017, et dans ses autres rapports périodiques déposés auprès de la Commission américaine des opérations en bourse (SEC). De plus, de nombreux facteurs pourraient entraîner des résultats effectifs concernant la transaction proposée sensiblement différents de ceux indiqués dans les énoncés prospectifs, y compris, sans s’y limiter, l’éventualité que les synergies, économies de coûts et répercussions financières prévues dans le cadre de la transaction proposée né soient pas réalisées ou né le soient pas pendant la période prévue; le risqué que les activités de GMS et de Titan né soient pas intégrées avec succès; la capacité à obtenir les approbations gouvernementales pour la transaction proposée selon les conditions et le calendrier prévus par les parties; des événements qui viendraient perturber la transaction proposée et compliqueraient le maintien des activités et des relations opérationnelles ainsi que la réalisation des autres objectifs de GMS; le risqué de perte de clientèle; l’éventualité que la transaction proposée né soit pas conclue, y compris, sans s’y limiter, le non-respect des conditions de réalisation; et la capacité à obtenir le financement prévu du montant d’acquisition de la transaction proposée ainsi que les conditions d’un tel financement. Par ailleurs, les énoncés prospectifs indiqués dans le présent communiqué de presse sont faits en date du 5 avril 2018. L’entreprise n’est pas tenue de mettre à jour les énoncés prospectifs mentionnés dans le présent communiqué de presse, que ce soit par suite de nouveaux renseignements, d’événements futurs, de changements dans les prévisions ou autrement. Ces énoncés prospectifs né sauraient être invoqués comme représentant les opinions de l’entreprise à toute date ultérieure au 5 avril 2018.